logo

Ididdu !

_DSC1861

Bonjour à toutes et à tous,
Très heureux de pouvoir vous écrire enfin ce premier blog depuis Ittoqqortoormiit, où je suis arrivé il y a trois jours maintenant.
Je dois remercier très sincèrement Emmanuel Salé, le capitaine du voilier Mar y Pôles, de m’avoir déposé dans le Scoresby Sund. Malgré toute la glace qu’on y trouve encore en ce mois d’août, Emmanuel a pris le risque de rester bloqué ici pour me déposer sur une berge. Après quoi il a du batailler quatre heures avec ce pack pour retrouver l’eau libre…
Merci Captain Salé et son second Maël !
J’ai du ensuite de mon côté, une fois sur la terre ferme, marcher douze heures pour atteindre Ittoqqortoormiit, la promise. Il n’y avait heureusement aucun ours blanc sur le chemin, de bonnes conditions climatiques et j’avais quelques vivres et plusieurs sources d’eau potable sur ma route pour tenir le choc…
Avec presque trente kilos sur le dos et dans les bras, un terrain quelquefois très accidenté, des passages enneigés et sans carte, j’ai réussi à atteindre au petit matin et au bord de l’épuisement la ville encore endormie.
J’ai récupéré le reste de mes affaires, deux sacs de presque trente kilos chacun laissés sur la berge au moment de ce débarquement sportif, le lendemain. J’ai rejoint cette fois le Cap Tobin en bateau hors bord piloté par un Groenlandais expert en slalom entre les plaques de glace et taillé comme une armoire…à glaces !
Depuis, je commence à prendre mes marques dans cette ville qui est presque par 70° nord dans le cercle polaire arctique. Il y fait assez gris pour l’instant, quelquefois pluvieux, mais les températures sont très légèrement positives. J’ai la chance d’être logé chez l’habitant et d’assister à des scènes de famille réjouissantes.
Des enfants qui, sans parler ma langue, jouent avec moi spontanément. Therecie Pedersen, mon hôte Inuit avec son mari Erik, danois, sont aux petits soins pour moi, très heureux de ma présence. Je me sens déjà comme en famille avec tous.
À côté de la photographie, j’ai commencé mon travail vidéographique ce matin avec une interview d’un ophtalmologiste danois qui vient ici depuis vingt cinq ans. Demain, j’irai à l’école pour suivre des ateliers d’un camps de vacances. Organisés par Bebbie Petersen, la principale de l’établissement et son assistant Evik, ils ont pour but d’occuper les enfants de la ville et leur faire rencontrer les animateurs venus d’autres pays. Il y a ici jusqu’au 18 août, des français, un portugais, une canadienne, une suisse. Ces enfants et adolescents sont encore en vacances jusqu’à jeudi.
Voici quelques photographies de mon arrivée avant bientôt celles de ces premiers contacts avec cette population passionnante, mais quand même assez réservée à mon égard.
Les habitants d’Ittoqqortoormiit en ont un petit peu assez de retrouver leurs photos ou interviews dans des magazines sans qu’on leur ait vraiment expliquer la finalité…les journalistes n’ont ici pas forcément bonne presse.
À moi de réussir à bien leur expliquer mon projet.
Au fait, « Ididdu », l’un des premiers mots que j’ai appris avec ma famille d’accueil, veut dire « you’re welcome », tu es le bienvenu.
Ici je ne parle qu’en anglais, quand c’est possible.
À bientôt

2 thoughts on “Ididdu !”

  1. Bonjour Vincent. Merci pour tes premières impressions et pour relater ici ton début d’aventures et surtout de rencontres qui n’ont pas fini de toucher… Je ne suis pas étonnée de la réaction des habitants (face aux journalistes et aussi aux touristes) et comme je les comprends ! Toi, tu sauras faire la différence avec de la patience et ta sincérité… Bisous

  2. Bonjour Vincent. Merci pour tes premières impressions et pour relater ici ton début d’aventures et surtout de rencontres qui n’ont pas fini de toucher… Je ne suis pas étonnée de la réaction des habitants (face aux journalistes et aussi aux touristes) et comme je les comprends ! Toi, tu sauras faire la différence avec de la patience et ta sincérité… Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.