logo

384ème jour de dérive

384ème jour de dérive

Date : 26 septembre 2007
Position: 85°18’N 003°17’E
Route fonds et vitesse: 140° et 0,2 kts
Vent: N-NW, 4 kts
Visibilité: Faible, neige, couvert
Jour: 13 heures / jour.
Glace de mer: Stable
Température de l’air: -11,5˚C
Température de l’eau: -1.7˚C

Hier, alors que l’ensemble de l’équipage était en train d’admirer une magnifique parhélie, l’effet optique est fascinant, la dernière rotation a eu lieu. Par un beau soleil, avec une légère brume au sol, le Twin Otter a atterri. Ultime approvisionnement avant l’hiver et la nuit polaire, l’avion ressemblait à une épicerie volante. Bananes, oignons, pommes de terre, œufs, lait, chocolat, bières…etc.…Un peu comme ces camionnettes qui sillonnent les villages de campagne et signalent leur arrivée par des coups de klaxons.
Quelques minutes plus tôt, devant Tara, hivernants et “visiteurs” s’étaient spontanément abandonnés à une brève mais sincère séance d’embrassades et d’accolades. Même après seulement quatre petits jours passés ensemble sur Tara, la banquise aidant, pour certains des liens s’étaient déjà tissés. Dans un tourbillon de neige le scooter des neiges partait vers la piste, des mains s’agitant des deux côtés.
D’épicerie volante, le Twin se transformait en taxis colis scientifique pour le retour. De bananes et œufs “l’inventaire à la Prévert” devenait: Deux sismomètres, un ballon et un treuil, un vieux sondeur à glace, des échantillons biologiques pour un laboratoire de Marseille, un radiomètre d’été. Dans la carlingue, à côté de toute cette masse métallique, les trois visiteurs. Le directeur logistique et l’équipe de télévision guatémaltèque. Et Il aura fallu, à l’avion rouge et blanc la totalité de la piste glacée, 400 mètres, pour arracher toute cette masse du sol. Lentement, l’aéronef s’est élevé.
Pour les dix hivernants de Tara, le départ de cet avion représentait en soi un spectacle. Et le début d’une période d’isolement. Nouvelle pour les uns, une de plus pour les autres. Car il ne devrait plus y avoir de mouvements aériens autour du bateau pendant quelques mois maintenant. Peut-être jusqu’à la sortie des glaces.

Les commentaires sont fermés.