logo

La pelle et la bête

La pelle et la bête

Date : 26 novembre 2007
Position : 81°08’ N 2°41’ W
Cap et vitesse : 168° et 0,1 nds
Vent : 4,7 nds N
Visibilité : Moyenne
Durée du jour : Nuit polaire mais lune
Glace de mer : Stable
Temp air : – 30°
Temp eau : – 1,7°

S’il est bien deux amis indissociables en « Terre Arctique », c’est bien la bête (la tempête) et la pelle. Après une semaine d’activité réduite à cause d’un coup de vent, c’est avec bonheur que les Taranautes recommencent à vivre un peu plus dehors en cette fin novembre. Le programme post-tempête était écrit d’avance.
D’abord, c’est la vocation première de l’expédition, reprise de la plupart des activités scientifiques hormis l’EM 31 (mesure de l’épaisseur de la glace). Arrêt définitif. Ensuite, activité « digging » en anglais. Pelletage.
Car le vent déplace des quantités de neige impressionnantes. En une semaine, la totalité de la coque de Tara mis à part le tableau arrière a été ensevelie par une gigantesque vague blanche compacte. Le nez de la goélette dépassait à peine de la neige.
Ce matin dès 9H00, les premiers « diggers », « pelleteurs », se sont mis à la tâche pour libérer Tara de cet épais vêtement blanc. Et finalement une journée ne sera pas suffisante et de nouveaux coups de pelle seront nécessaires demain et après demain pour dégager les flancs de la coque grise.
La belle et la bête n’ont pas finis leur chassé croisé, même si pour l‘instant les prévisions météo annoncent un temps calme. En tout cas, cet exercice physique fait du bien à tout le monde. On s’aère. Le vent, la tempête c’est bien au début, mais comme après une bonne semaine de mistral dans le midi au bout d’un moment on tourne un peu en rond dans le bateau.
Mais heureusement après la tempête vient le calme…Le calme avant le retour des pelles et de la bête.

Les commentaires sont fermés.